anecdote bledardise Humour

Chronique d’un accro au poulet

3 January 2017
Le blog du Bledard - chronique d'un accro au poulet

[Article rédigé pour la première fois en 2012]

Dernièrement nous tapions les divers (au Cameroun ça veut dire que nous discutions) ; il y avait une amie et des gens que je rencontrais pour la première fois et, nous étions tous noirs comme le derrière d’une marmite habituée au feu de bois. Nous nous sommes lancés dans une de ces conversations nerveuses, le genre qui cogne les têtes, qui donne des ailes et peut provoquer un arrachage de tissage facilement. D’ailleurs j’énonce ici la loi du Blédard (cf. Loi de Godwin):

«Plus une discussion dure longtemps entre ou avec des individus mélanodermes d’ascendance Africaine, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant la traite négrière occidentale et la colonisation européenne s’approche de 1 »

(Vous l’aurez vue ici en premier). Et voilà que pour apaiser l’atmosphère, ma cop’S (ma pote) croît bon d’évoquer mon addiction pour le poulet et mon slogan « In Chicken We Trust ». Eza danger !

Un individu tout ce qu’il y a de plus nuisible, aux allures de faux marabout, guérisseur de bountys, conscientiseur de consciences et probablement petit fils de Toutankhamon s’en est trouvé fort agacé.

« Ca ne te dérange pas de faire d’un cliché pareil sur les noirs un fond de commerce ? »

« Non, ça va merci ! ».

Là, il me prend en charge et me reproche de contribuer à ternir l’image des noirs avec de telles – je cite – « stupidités ». Hein ?! Stupi-quoi ah ? A ce moment j’avoue, ma tension grimpe à quarante-cinq-virgule-soixante-trois degrés, mes narines se dilatent, mes oreilles picotent et mon cœur se met à battre comme les petits tambours que les sénégalais mettent souvent sous les aisselles là (dédicace à Lexx). Je le regarde de haut en bas comme pour dire « toi c’est même qui oh ? On te paye pour déranger les gens ? ». Le doigt posé sur la tempe, je sors alors spontanément : «mon ami tu es fou ? ». J’essaye de reprendre mes esprits et je lui dis (de manière beaucoup plus brouillonne dans la réalité) : Continue Reading

Entrepreneuriat Marketing

En 2017, appliquez la catchphrase “Fake it until you make it” et lancez-vous!

2 January 2017
Le blog du Blédard - Fake it until you make it

Nombreux sont les jeunes entrepreneurs qui pensent à tort qu’il faut forcément avoir la meilleure version de son produit ou la totalité du financement pour se lancer. Et on a tendance à garder secrète notre idée jusqu’à ce qu’elle se concrétise, de peur de voir un esprit malveillant la piquer. Alors oui, il y a bien des individus opportunistes qui sont à l’affût de la bonne idée (des autres) pour se lancer. Mais, gardez bien en tête que le porteur de projet est tout aussi important que le projet en lui-même, et qu’on ne pourra jamais vous voler votre vision.

S’il y a donc un conseil que je puis donner, c’est celui de parler de son projet quand on en l’occasion mais surtout, d’en parler aux bons interlocuteurs. Si vous confiez votre envie de vous lancer à votre mère, ne soyez pas surpris qu’elle vous inonde de pensées négatives car la préoccupation première d’une mère, c’est que son enfant ait la sécurité de l’emploi, qu’il puisse subvenir à ses besoins et payer son loyer. Or, lui dire “je souhaite me lancer” c’est comme dire “je vais entrer dans la précarité”. En revanche, si vous échangez avec des entrepreneurs, porteurs de projets, freelances et potentiels prestataires, vous aurez des retours qui vous permettront de savoir si votre marché existe avant de se lancer. Continue Reading

Digital Entrepreneuriat Marketing

Stratégie digitale: 10 outils indispensables qui vont vous faciliter la vie

30 December 2016

Que vous soyez Pure Player ou Brick and Mortar (sert à désigner une entreprise de vente traditionnelle ayant pignon sur rue, c’est-à-dire des points de vente « physiques » dans des immeubles « en dur ». Merci tonton Wiki), il est indispensable de mettre en place une stratégie digitale pour le déploiement et le développement de votre activité. Malheureusement, on n’a pas tous les moyens de se payer un chargé de webmarketing et encore moins un community Manager. En général, il faut donc tout faire soi-même. Et comme vous le découvrirez très vite, ça demande énormément de ressources et on se retrouve à jongler entre plusieurs sites en une seule journée. Petite revue des outils qui me sont le plus utiles au quotidien et qui vous permettront d’ébaucher votre stratégie digitale.

1. Canva

10 outils indispensables qui vont vous faciliter la vie - Canva

Canva est sans doute l’un des outils dont je bénis le fondateur chaque jour depuis sa découverte. Habituellement, je crée mes visuels sur Photoshop et Illustrator. Mais désormais, pour aller plus vite, je me rends sur Canva. C’est un excellent outil pour la création de visuels destinés aux réseaux sociaux. Il permet également des créer des posters, des flyers, des présentations powerpoint, des CV, des en-têtes de lettres, des cartes de visites, et même des menus gastronomiques. Bien évidemment, les fonctionnalités ne sont pas aussi poussées que sur Photoshop mais, quand t’as un proverbe africain que tu souhaites rapidement publier, c’est très pratique. Et le gros plus de Canva, ce sont les templates prédéfinis. Des fois, j’y vais juste pour l’inspiration. Bon, moqueur comme je suis, je suis quand même subjugué de voir certaines personnes utiliser Canva pour sortir des visuels dignes de Paint et de Microsoft 1996.

2. Hootsuite

10 outils indispensables qui vont vous faciliter la vie - hootsuite

Hootsuite est un tableau de bord qui permet de gérer tous ses réseaux sociaux depuis une seule plateforme. C’est un peu comme Tweetdeck mais, pour tous les réseaux sociaux. C’est également un très bon outil de veille. Personnellement, j’utilise surtout Hootsuite pour planifier des publications et analyser l’engagement. Il m’est arrivé de planifier toutes mes publications Twitter (pour Facebook, je me sers de la fonctionnalité de base) et d’aller me coucher après une nuit blanche. Continue Reading

Entrepreneuriat Marketing

Benchmark: 10 marques qui m’inspirent

29 December 2016
Benchmark: 10 marques qui m'inspirent

Comme je vous le confiais récemment, je suis en pleine remise en question sur Bledardise, mon business (je vous en dis plus prochainement). L’un des réflexes que j’adopte systématiquement dans ce cas là, c’est le benchmark, cette technique Marketing qui consiste à veiller, observer et analyser son marché et la concurrence pour s’adapter.

Je suis un féru de benchmark. En fait, je pars du principe qu’en dehors de secteurs pointus tels que la technologie et la science, il n’y a plus rien à inventer. Il est plus judicieux de prendre des modèles et des stratégies qui existent déjà (et qui ont fait leurs preuves) et de les adapter à une niche. Pour faire du benchmark, je procède aussi bien à des recherches internes qu’externes. Mes outils favoris: Feedly pour le flux RSS, Pinterest pour les moodboards, Facebook pour l’audience, Twitter pour la veille, et bien d’autres comme les plateformes de curation de contenu. Continue Reading

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Entrepreneuriat

« File-moi un t-shirt et je te ferais de la pub »

28 December 2016
La visibilité ne paye pas es factures

L’un des principaux avantages lorsqu’on est un “pure player” (cad lorsqu’on ne vend qu’en ligne), c’est qu’on peut aisément donner l’impression que l’on est une véritable société – comme les autres – même si on ne possède pas de bureaux / magasins. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai été approché avec des “bonjour l’équipe Bledardise” pour des candidatures, interviews, réclamations alors que j’étais seul, en caleçon, sous ma couette.

Car il ne faut pas se leurrer, je suis seul à endosser tous les postes: webmaster / designer / chargé de marketing / community manager / commercial (je suis nul) / comptable (là aussi je suis nul) / attaché de presse / chargé d’événementiel et j’en passe. J’ai eu quelquefois recours à des stagiaires mais souvent, je gère tout moi-même. Et si je dis “nous” ou “on” au lieu de “je” quand je publie sur la page Facebook de Bledardise, ce n’est pas pour me donner un genre mais parce que “ça fait plus pro” et que je suis avant tout une marque et pas un créateur. Continue Reading