• Français
  • English

Avec quels gars afro-français connus pourrais-je être pote?

C’est la question que je me suis posée en plein boucan autour du « racisme anti-blancs »: à part des gars sûrs comme Lilian Thuram, avec quels autres gars français connus tu voudrais taper la discussion et tu pourrais bien t’entendre? Pour y répondre, j’ai d’abord fait un tour sur la toile pour chercher les nominés.

1er constat: il y a quand même beaucoup de chauves parmi eux hein. Ne riez pas! Ça peut sembler anodin mais, ces gars-là ont presque tous perdu leurs cheveux. Pour moi qui combats spirituellement l’arrivée de la calvitie dans ma vie quotidienne, j’avais l’impression de voir un message subliminal chaque fois que je saisissais le nom d’un mec. Au Cameroun, on aurait déjà dit qu’ils ont échangé leurs cheveux contre le succès hein, je dis ça…

Si tu me suis depuis, tu t’attends certainement à ce que je fasse un combo d’Harry Roselmack, Fary, Oxmo Puccino, Kery James et Omar Sy pour jouer le mec « réfléchi » et pourtant… Si c’est presque sûr que ces mecs-là sont volontiers invités à une de mes « boums », je crains quand même qu’un Omar Sy, à un moment où nous serions en plein dans une discussion mettant l’accent sur la situation des Noirs, ne casse le délire en disant un truc du genre « l’avenir c’est le métissage » (Je n’ai rien contre le métissage mais les discours universalistes c’est relou des fois). De toute façon je n’aime pas trop l’entre-soi. Au contraire, je m’enrichis des différences (on dirait une mauvaise pub pour Benetton, je sais).

Par exemple, je me vois bien bouger en soirée avec Paul Pogba car il a l’air d’être un bon fêtard mais je sais qu’une fois qu’on aura dessaoulé, il n’y aura plus rien d’intéressant à se raconter. Mais c’est déjà ça, avec beaucoup de ses collègues footballeurs, je vais juste me contenter de dire « Ô champioooon » pour entrer en boîte en VIP et boire gratuitement toute la nuit. Mais je vais fuir les photos pour qu’on ne nous mélange pas.

A contrario, aussi surprenant que ça puisse paraître, je m’imagine me taper des barres avec Booba toute la journée et lui dire « T’es un gamin! Dieu te voit » ou encore « Tu es vaincu » en gardant plein de screenshots parce qu’avec lui, tu peux passer dans le camp adversaire en deux-deux. Par contre une fois dehors, je ne le renierai au calme pour ne pas être une victime collatérale de ses embrouilles. Kaaris en revanche, je ne m’aventurerais pas à le blaguer, de toute façon il ne comprendrait pas vite mon humour et je veux vivre. Le souci avec Kery James, c’est qu’il a parfois ce ton grave du tonton qui te ramène à la réalité quand tu essayes d’y échapper; un peu comme son pote Abdel Al Malik, lui alors, mon frère, c’est l’Imam en cours de téléchargement. Sur leurs traces, il y a Disiz La Peste, ce pote bon délire qui s’est (trop) assagi dès qu’il est devenu papa. Avec ces derniers et Youssoupha, ce sera soirée barbeuc, kid friendly, où on va parler panafricanisme. Oxmo aussi pourra être de la partie, à condition qu’il ne s’exprime pas qu’avec des vers et qu’il nous laisse un peu le gros français. Parmi tous ces rappeurs, il y en un pour que je ferai des pieds et des mains pour qu’il vienne absolument…Le roi!

Pour une grosse soirée en mode Afterwork, network, chilling & good Vibes (You knoow), j’inviterai bien évidemment des gars auxquels je m’identifie comme Roselmack, Farry, Lucien Jean-Baptiste, Gael faye, Admiral T mais aussi des gars fidèles à eux-mêmes comme Anelka, Stomy Bugsy, MNLK sans oublier Tété et Féfé (sans mauvais jeu de mot). Je préférerai Fabrice Eboué à Thomas Ngijol pour la divergence d’opinions. Vegedream, Naza ou encore Keblack risqueraient de faire trop de désordre et de bruit. En plus, je ne les vois même pas me faroter en soirée. Quant à Dadju, il risque de voler la femme des gens juste en ouvrant la bouche, donc mieux il reste chez lui. Et parce qu’il faut toujours un trouble-fête, je ferais venir Patrice Quarteron et j’attendrai d’être à côté de Teddy Riner et Tony Yoka pour lui demander s’il est sûr que le diable ne zouke pas dans sa tête lorsqu’il fait souvent certaines sorties médiatiques…

Enfin, il y a ceux devant qui je vais rester perplexe et que je vais fixer comme une équation du troisième degré parce que que j’ai l’impression que des ponts nous séparent et que je ne saurais même pas par où commencer pour converser:

Wilfried ESSOMBA-KEDE
signature

Abonnez-vous pour recevoir du contenu exclusif

Recevez les dernières publications et mes trouvailles (secrètes) sympas!

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Précédent
Le Kaba Ngondo: d’une couverture imposée par les missionnaires britanniques à un produit de luxe
Avec quels gars afro-français connus pourrais-je être pote?