• Français
  • English

Respectez les entrepreneur-e-s afros qui essayent de bien faire leur travail

Publié sur 0 Commentaire 2 min. de lecture

Respectez les entrepreneur·e·s afros qui essayent de bien faire leur travail ô. Une amie qui commercialise des extensions brésiliennes m’a dit qu’elle était fatiguée des filles qui prennent les mèches à crédit. Donc, tu joues la vie en boîte, sur Instagram alors que tu n’as même pas encore fini de payer ce que tu as sur la tête??? Ekiéé!

Idem pour celles qui gueulent dans le restaurant « pourquoi ta sauce est salée comme ça??? » pour humilier la cuisinière. C’est très vulgaire comme comportement. Va faire ta part de sauce au lieu d’indisposer les gens.

  • Celles et ceux qui demandent les tarifs en messages privés alors qu’il y à un site internet où ils sont affichés, juste pour pouvoir rebondir sur les prix et négocier pour que l’entrepreneur·e ne puisse se faire aucun bénéfice mais eux/elles oui.
  • Celles et ceux qui enregistrent/impriment les photos de jeunes créateurs/créatrices et vont donner ça à un autre couturier parce que soit « disant au pays, pour 10.000 XFA on me fait ça ». C’est de la contrefaçon. Pourquoi tu ne vas pas également mettre de la peinture sous tes escarpins Zara pour en faire des Louboutins? (En passant les couturiers et couturières du pays là, quand on vous fait un dessin de ce qu’on veut, cantonnez-vous à ça, n’ajoutez pas les petites bandelettes ou épaulettes parce que vous trouvez ça « jolie ». MERCI).
  • Celles et ceux qui n’ont pas un gros budget mais…TAISEZ-VOUS et laissez les gens tranquilles. « Si tu ne peux pas arranger quelqu’un, faut pas aller le déranger. »
  • Je ne parlerais même plus des influenceurs-je-peux-te-faire-de-la-pub.

Beaucoup d’entrepreneur·e.· afros sont déjà dans une niche, ne leur compliquez pas plus la tâche. Si vous êtes sorciers/sorcières, cherchez vos semblables abeg.

Wilfried ESSOMBA-KEDE
signature

Abonnez-vous pour recevoir du contenu exclusif

Recevez les dernières publications et mes trouvailles (secrètes) sympas!

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Précédent
La playlist pour persévérer dans l’art de snober les gens dans la rue
Respectez les entrepreneur-e-s afros qui essayent de bien faire leur travail